Publié le 30 Mai 2015

22.

"Je me dis que ça pourrait être si simple, ses yeux plongés jusqu'aux tréfonds de mon regard. Au lieu de s'éviter maladroitement. Que comme ça on chercherait ensemble la lumière au bout du tunnel. Qu'on échangerait des dizaines de caresses en cours de route pour apaiser nos doutes. C'est pas hors de prix, c'est à portée de main. Non pas de lune de miel, juste quelques biscottes et un pot de miel en coin de table. Même sans beurre, ça peut le faire."

Voir les commentaires

Rédigé par L.

Publié dans #Récit (1)

Repost0

Publié le 5 Mai 2015

... dans ma ville pour se sentir libre, il faut mentir ou vivre caché. Pour réussir à se cacher, il faut imiter les caméléons afin de se déplacer sans se faire remarquer, cela revient à se fabriquer une apparence inspirée de l’atmosphère générale et se fondre subtilement dans le décor. Et l’on jongle ainsi entre plusieurs rôles de place en place, histoire d’être apprécié du plus grand monde et surtout ne jamais défrayer la chronique. Rares sont ceux qui osent s’affirmer au risque de déplaire, et c’est là le triste désaveu de la personnalité. Car ici plus qu’ailleurs, le nombre rassure, le groupe protège, la foule galvanise.

Voir les commentaires

Rédigé par L.

Publié dans #Récit (1)

Repost0