La nuit

Publié le 3 Juillet 2012

Balcon-httpcharlotteabramow.blogspot.com-copie-1

 

 

Le jour.

Il y a des balcons. Cages dorées d’où un regard boomerang s’élance et revient avec comme une encoche à chaque rencontre. Blessé.

Le jour.
Il y a le charivari de la rue. Un cortège de silhouettes quelconques, inquiétantes.

Seule la nuit console.
Il y reste dans un coin quelqu’un qui ne dort pas encore.
Porte close, fenêtre entrouverte. Une petite musique diffuse en sourdine vers son oreille égarée.

Accoudée au bastingage avec entre les doigts son ticket pour l’ailleurs.

Seule la nuit console. Comme une rumeur et puis s’en va.

Face à l'aube. Elle déserte.
Recule devant la voix du muezzin qui s’élève, qui s’étend, qui s’étale.

Recale la bobine.

Moi. Elle. Nous. Elles.
Derrière les palissades de demain.

 

 

Photographie : © Charlotte Abramow.

Rédigé par L.

Publié dans #Fragments

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article