Enjoliveurs de perspective(s)

Publié le 21 Juillet 2012

Embouteillages.jpg

 

 

Des heures en voiture à rouler dans l’Alger caniculaire. Vers l'ouest. Rouler dans cette ville magnétique ; ville ennemie, mais enjôleuse. Entourées de chantonnements de moteurs exaspérés sous leurs carrosseries flavescentes, elles dansent sur un tube rap de leurs années collège. Moiteur. Regards en biais. Tiédeur. Regards réfractés. On drague désormais comme on double à l'algérienne : à gauche et à droite. Histoire de décourager rapidement les assaillants, dévisager l'horizon et renauder en plein rétro. Au prochain embouteillage, se frayer un chemin pour rejoindre une nouvelle parcelle d'attente. Et sombrer lentement, doucement glisser sur un rivage de mélancolie avec pour seuls alliés le souffle laborieux du climatiseur et la clé qui diffuse en mode aléatoire un mélange de pop anglaise et de ballades orientales d’un lyrisme confondant.

 

Rédigé par L.

Publié dans #Journal

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

rumi 24/07/2012 19:00

Bonsoir

je découvre votre blog suite à parution sur un web documentaire
je vous remercie pour ce Bonheur.


ps :
Je me suis abonné à vos articles

L. 24/07/2012 23:24



Bonheur avec majuscule !


Merci à vous d'être passé et d'avoir laissé ce mot qui me touche.


A tout bientôt.