Ascenseur

Publié le 10 Juin 2012

Être loin de toi c’est mieux te ressentir. J’ai de la fièvre et tu es le seul habitant de mes délires.

Je ne sais pas combien de temps cela durera.


Une avalanche de souvenirs me surprend. Je frise la démence.


Je revois Jeanne Moreau dans le noir de Paris qui cherche son Julien de bar en bar. Elle vagabonde sur la musique de Miles Davis. Elle murmure son nom, elle se regarde dans les vitrines et se fait peur. Ce que c’est abominable cet effroi de l’abandon calqué sur un visage !


Dans l’embrasure de la porte, un chaton guette. Il miaule son malheur et moi je ne peux pas rester indifférente. Il a dormi tout contre moi. J’étais la détachée, je deviens l’aimante. Tu m’altères.


J’ai toujours eu le fantasme d’un amant lunaire, mais il n’avait pas ta magie, tes pouvoirs. Je suis si fragile à tes côtés que reviennent mes nuits nostalgiques.


À Alger l’amour n’a pas le droit de se montrer. 

On aime en cachette des parents. On s’embrasse en voiture lorsqu’on roule loin du monde. Nos envies, on les confine, on les retarde pour les prochains instants volés.

Nous aimons à huit clos, dans des cercles fermés. Nous aimons par-dessus les interdits.


À tes côtés je redeviens la dérangée créative. T’écrire ma vie à distance c’est ma preuve suprême d’amour.


Tu es ma cachette du moment.


Tu es ma seule fortune.  

 

 

Alger — été 2010

 

 

 


 

 

Rédigé par L.

Publié dans #Fragments

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
S
Très beau texte, plein de simplicité et d'amour, de tendresse. J'aime beaucoup les phrases "J'étais la détachée, je deviens l'aimante. Tu m'altères", elles créent une rupture entre le "je" et le
"tu", et puis j'aime aussi beaucoup la reprise sonore "altères - lunaire". Puis tu élargis sur les comportements amoureux à Alger, pour reprendre une fin plus personnelle. Un texte très réussi.
Répondre
X
J'attends tes "billets" avec impatience.... Ce dernier est plein d'amour... de sensibilité....J'aime te lire L... quel talent...!!... Très beau ce que tu dis sur Alger...
Répondre
L


Merci beaucoup de la visite et de tes mots.


Le plus important pour moi, c'est que tu aies passé d'agréables instants sur ces pages.