[Archives] - La mer à boire

Publié le 1 Juin 2011

Il m’a demandé de lui raconter, je n’ai pas su dire non parce que c’était lui. Sur le coup je répondais aux questions, je m’évertuais à retransmettre les images mémorielles en les détachant lentement de la matière affective. Après, je n’ai pas réussi à m’en défaire, tous ces souvenirs remontés à la surface, ça faisait longtemps que je n’avais pas pleuré mon père.

Je lui ai dit que je n’aimais pas parler de mon passé, que je ne voulais pas que les gens s’étonnent, encore moins qu’ils s’extasient, que je n’avais pas envie d’être une « curiosité ». Un personnage anonyme finalement, comme dans une coupure de presse un peu sanglante, un peu triste. Un fait divers.

Rédigé par L.

Publié dans #Journal

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
D

Plus je te lis plus je t'adore.


Répondre
L


Attention, je vais rougir.



S

Pourtant si lui est bel et bien lui, et qu'il demande, il faut... il faut toujours.Quand on écrit ce qui tait, il faut aussi, un jour et enfin... le dire...


Répondre
L


Eh non, ce n'était pas Lui. Il faudra enfin le dire un jour oui, c'est l'ambition d'une vie.


Merci de la lecture, du passage.


A tout bientôt.